L’histoire du succès des collections Light Story dure déjà depuis plus d’une décennie. Elles se démarquent toutes par une élégance intemporelle, ont joué un rôle de pionnières et ont souvent été copiées. Surtout les unis sont prédestinés à devenir des classiques. L’uni de la carte actuelle n’a rien à envier à ses prédécesseurs. Structuré comme un enduit à la spatule et avec un effet à trois dimensions, il se qualifie aujourd’hui pour faire partie de la catégorie “papiers peints inoubliables”.

L’atelier de l’usine de papiers peints de Marburg a consciemment opté pour Glamour comme complément de nom, car des particules clinquantes ont été intégrées à presque tous les dessins. Malgré leur diamètre minuscule, ce sont elles qui font rayonner les papiers peints au sens propre, qui envoûtent celui qui les contemple, puis confèrent une touche particulière à une pièce aménagée avec Light Story Glamour. A côté du dessin Paisley finement travaillé, l’attention est attirée sur le papier peint à combiner vers le vaste ornement : une multitude de petites feuilles qui se répartissent sur l’ensemble du papier peint. Ce motif déploie son effet sur le mur et non pas dans le livret : grâce à la coloration ton-sur-ton, il dégage une ambiance agréable de calme, soulignée par les nervures au brillant discret. 

papiers peints